Peut-on consommer du soja sans crainte ?


Alimentation / dimanche, mars 4th, 2018

Je viens de voir un reportage très intéressant sur le soja sur France 5. Je me suis dis qu’il serait peut être judicieux de vous en faire un article…

Comme vous le savez le soja est devenu une alternative aux produits laitiers et à la viande pour beaucoup d’entre nous, pour des raisons de santé ou d’éthique.

Sa composition semble parfaite : pas de lactose, pas de gluten et un taux élevé en protéines.

soja

Mais cette petite graine est-elle si saine ? Et sa consommation est-elle vraiment sans danger ?

A première vue on pourrait penser que la consommation de soja est la solution à tout. Et que lui tout seul pourrait faire en sorte que tout le monde devienne végétarien !

Mais comme rien n’est trop beau pour être vrai, cette petite graine est en réalité un perturbateur endocrinien  Il contient une molécule qui perturbe notre système hormonal : les phytoestrogène.

Des études ont démontré que la consommation excessive de soja perturbait le cycle menstruel. Les femmes soumises à l’étude ont ressenti de forts maux de tête, des douleurs à la poitrine et une avance des règles de quelques jours après avoir consommé du lait de soja en grande quantité.

Évidement consommé ponctuellement il ne présente pas le risque de provoquer vos règles à n’importe quel moment… Cela montre quand même que quelque chose ne tourne pas rond…

Et messieurs vous n’êtes pas épargnés, plus votre consommation de soja augmente plus la qualité de votre sperme diminue !

Afin de vous donner une idée, la limite à ne pas dépasser quotidiennement pour éviter une surconsommation de phytoestrogène :

  • Pour un homme de 80kg : 1 bol de lait de soja et 1 steak végétal
  • Pour une femme de 60kg : 1 verre de lait de soja et 1 steak végétal

Les risques d’une surconsommation ne sont pas moindres : rechute d’un cancer du sein, risque accru de cancer des testicules chez les nouveaux nés ayant reçu trop de phytoestrogènes durant la grossesse.

Lait de soja

Mais au delà des simili-carne ou des simili produits laitiers, le soja se cache partout !

En regardant bien les étiquettes des produits que vous consommez tout les jours vous verrez sûrement les appellations « lécithine de soja » ou bien « protéines de soja » .

La lécithine de soja sert d’émulsifiant dans de nombreuses préparations. La protéine de soja est présente dans les boulettes de viande par exemple, certains steak hachés et plats préparés : son faible coût séduit bien évidement les fabricants.

Sans s’en rendre compte on consomme en moyenne 61kg de soja par an dont 57kg sont du soja caché.

Vous pensiez que c’était tout ?

Oh que non ! Il y’a plus vicieux encore…

Les vaches françaises sont nourries au tourteau de soja. Pas top. Mais encore mieux, l’ingrédient principal est le soja génétiquement modifié !

Il faut savoir que la majorité du soja produit provient du Brésil (premier consommateur de pesticides au monde). Au delà du fait qu’ils détruisent une grande partie de leur forêt pour produire toujours plus, ils utilisent du soja RR : Roundup Ready.

Ce magnifique nom signifie que le soja résiste au Roundup déversé sur les champs en masse pour détruire les mauvaises herbes. Et l’ingrédient principal du Roundup n’est autre que le glyphosate.

Le glyphosate se lie aux minéraux et aux micro-organismes. Il se retrouve donc dans les graines consommées par les bovins français (entre autres) que nous consommons à notre tour.

Cet herbicide est très dangereux pour la santé. En 2015 il a été classé génotoxique et cancérigène pour les humains par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cela explique certainement pourquoi les dockers en charge du débarquement du soja développent presque tous des cancers…

Afin d’en démontrer la toxicité, Gilles-Eric SERALINI, un biologiste français, a donné à des rats une petite dose quotidienne de glyphosate. Au bout d’un an, la majorité des rats présentaient d’énormes tumeurs ou étaient décédés.

Sauce soja

Malheureusement, les gouvernements et les gros industriels ne font pas de recherches sur l’impact du glyphosate contenu dans le soja sur le corps humain. Peut être parce que le principal acteur dans l’histoire n’est autre que le géant de la biotechnologie agricole MONSANTO

EvaHF

Laisser un commentaire